Nous continuons notre travail personnelle et dans la salle, nous arrivons vers la fin, nous avons presque fini les échanges et les votes tous les postulats.

Maintenant nous débutons la rédaction des différents documents de notre Congrégation Générale. Dans ces documents nous essayons de présenter les inquiétudes, beaucoup, qui sont parvenues des différentes circonscriptions quand nous avions élaboré les documents de la Congrégation Provinciale avec la collaboration de toutes les communautés.  Ils sont beaucoup ceux qui souffrent dans notre monde comme résultat des guerres, la persécution, le changement climatique… nous voulons donner des réponses signifiantes en partant de notre charisme de réparation, inspirées aussi par la miséricorde que le Pope François nous montre par ses gestes et ses paroles.

Le jeudi les sœurs de la Province des Etats Unis nous ont présenté la pastoral universitaire  qu’elles accomplissent dans différentes universités en tant que professeurs, accompagnement  spiritual et en administration.  Quelques-uns collaborent avec les groupes ignacien en ce qu’on nomme “Théologie on Tap (baril de bière)”, qui ont lieu au bar avec des groupes de jeunes gradués qui partagent autour de la théologie, des sujets de justice social.

Après elles, Sœurs Inmaculada Fukasawa y Gabriela Espinosa nous ont présenté quelques actions de nos sœurs à Cuba, entre elles un Centre de Formation Diocésain chrétien qu’elles sont en train de gérer.

Avec cela nous avons fini le tour de toutes les présentations. Nous avons été très heureuses de pouvoir contempler tous ce que nous accomplissons autour du monde.

Demain, dimanche nous aurons une journée de repos. Beaucoup d’entre nous vont aller à Valladolid pour remémorer Madre Pilar qui a vécu pendant plusieurs années dans cette ville.