Dans la Congrégation Générale XIV (1987) dans une recommandation de la Supérieure Générale on a demandé d’établir une commission antérieure à la Congrégation Générale avec l’intention de terminer les derniers préparatifs de la même Congrégation. Cette préparation aura autorité, dans le sens que son travail, sera reconnu comme partie du travail de la Congrégation Générale qui a le pouvoir de les approuver, de les modifier ou de les rejeter.