charisme

Dans le cœur de "Celui qu'ils ont transpercé", nous contemplons la Miséricorde qui nous pousse à regarder le monde avec espérance. Le Christ nous a libérés du péché et réconciliés avec Dieu. Nous-mêmes, nous reconnaissant membres de l’humanité pécheresse et participante de la gratuité de la rédemption, nous voulons collaborer avec Lui, par Lui et en Lui, à la réconciliation des hommes entre eux et avec Dieu, et à ce que la création, mise au service de l’Homme, soit un reflet de la gloire divine » (Constitutions, 2)

MISSION

Dieu est ému par la douleur de ses enfants, Il est miséricordieux. Nous sommes appelés à entrer dans cette miséricorde, en devenant partenaires de Dieu dans la transformation réparatrice de la réalité. Nous travaillons pour le soin et la défense de la vie ; nous nous unissons à tous ceux qui travaillent pour elle, en promouvant l'éducation à la solidarité, le respect des droits de l'Homme, la justice, la paix et l'intégrité de la création. Notre style éducatif, la "pédagogie du cœur", est notre façon d'accompagner toute personne dans son processus de croissance personnelle. Par cette forme d'éducation, nous nous efforçons d'offrir à chacun ce dont il a besoin, en alliant fermeté et tendresse, et en privilégiant les petits et les faibles. Jésus est celui qui répare et donne la vie. C'est pourquoi nous voulons offrir à chacun des occasions d'entrer en contact avec Lui, sens et plénitude de la vie. Nous proposons l'adoration eucharistique pour que ceux qui s'approchent de l'Eucharistie fassent l'expérience de l'amour de Jésus-Christ et se sentent envoyés pour construire un monde plus juste et plus fraternel.

FONDATRICES

Sainte Raphaëlle-Marie

Raphaëlle-Marie Porras Ayllón est née le 1er mars 1850, dans une famille aisée de Pedro Abad, un petit village de la province de Cordoue (Espagne). Elle grandit dans un foyer où – comme dans tant d’autres – la fête, le tumulte, la joie et le rire coexistent avec l’endurance, la sérénité, la souffrance et l’acceptation des situations difficiles ; où le travail, l’effort et la nécessité se mêlent à la détente, à la tranquillité et à la tendresse. À la mort de sa mère, elle et sa sœur Dolores décident que leur monde ne tournera plus autour d’elles-mêmes. Le monde de la pauvreté, qui les entoure et qui a besoin d’elles, entre dans leur vie.  C’est en 1874 qu’elles font leurs premiers pas dans la vie religieuse, ce qui les amènera à fonder la Congrégation des Ancelles du Sacré-Cœur.

MADRE PILAR

Sainte Raphaëlle-Marie n’était pas seule sur son chemin. À ses côtés, se trouve toujours sa sœur, Dolores Porras Ayllón, qui, au sein de la Congrégation, était appelée Pilar. Elle avait quatre ans de plus qu’elle, et son enfance et les premières années de son adolescence ont toujours été marquées par les besoins et le tempérament fort et entreprenant de sa sœur. C’est Dolores qui a pris en charge la maison à la mort de leur mère, et qui a organisé leur départ lorsqu’elles ont toutes deux décidé de dédier leur vie à Dieu en entrant dans la vie religieuse. Ceux qui l’ont connue et côtoyée de près disaient d’elle : “Une âme de feu, une volonté d’acier, un cœur d’or – un caractère entier”.

Activités apostoliques (Ministères)

ÉDUCATION

L'éducation est l'un des axes fondamentaux du développement de la personne ; par conséquent, l'éducation, aussi bien formelle qu'informelle, est l'un de nos engagements les plus forts, au travers d’écoles, d’universités, du soutien scolaire mais aussi d'autres centres d'éducation non formelle dans toute l'Europe, l'Asie, l'Afrique et l'Amérique.

ACCOMPAGNEMENT SPIRITUEL

A travers la spiritualité ignatienne, notre vocation est d'accompagner les personnes dans leur croissance spirituelle et dans les grandes décisions de leur vie. C'est pourquoi nous sommes formées pour pouvoir offrir un accompagnement à toute personne venant nous voir avec le désir de vivre sa foi plus pleinement. Nos centres de spiritualité sont des lieux permettant de faciliter cette rencontre avec Dieu, ce qui parfois, dans la vie quotidienne, n'est pas facile.

SOINS DE SANTÉ

La santé est également un élément fondamental du développement de la personne, et la promotion de soins de santé appropriés pour tous fait partie de notre projet de congrégation, en particulier dans les régions où l'accès aux soins de santé n'est pas garanti.

PASTORALE

En tant que femmes d'Église, nous sommes disponibles pour coopérer dans les paroisses proches de nos communautés sur des sujets d'organisation, de formation, de catéchèse et de toute autre activité qui nous est confiée. En tant que congrégation, nous sommes engagées dans l’attention envers les personnes migrantes ; c'est pourquoi nous développons et coopérons dans différents projets dont le but est d'améliorer la vie de ceux qui ont dû quitter leur pays à la recherche d'un avenir meilleur. Si vous souhaitez être informés de nos activités dans le domaine des migrants et des réfugiés, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter. Les jeunes sont toujours présents dans nos activités. Notre pastorale pour les jeunes, nos résidences universitaires et nos programmes de volontariat contribuent à permettre le développement de la personne tant sur le plan spirituel que de la conscience sociale. Dans ce domaine, nous mettons l'accent sur le travail en réseau dans le cadre de projets partagés avec d'autres congrégations et associations.

SPIRITUALITÉ

LA SPIRITUALITÉ IGNATIENNE

La spiritualité ignatienne nous a donné une manière caractéristique de vivre notre charisme. Dès le début, nos Fondatrices ont voulu que ces caractéristiques fondamentales marquent notre être et notre travail, afin que nous devenions, comme le souhaitait saint Ignace, “des instruments dociles entre les mains de Dieu.” (C 814)

RÉPARATION

« Le Christ nous a aimés et s’est livré pour nous. La réparation est notre réponse d’amour au Christ par la communion à son mystère rédempteur qui s’actualise dans l’Eucharistie. » (Constitutions, 2)

EUCHARISTIE

Dans l’Eucharistie, nous nous unissons à l’offrande du Christ, afin de devenir, avec Lui, “le Pain qui est donné et le Vin qui est offert pour le salut du monde”. Dans l’Eucharistie, nous célébrons et construisons la fraternité, en faisant de notre autel une table pour tous. Dans l’Eucharistie, nous nous laissons réparer et nous apprenons à être des “agents de réparation”. Nos communautés jaillissent de l’Eucharistie, qui nous envoie dans le monde pour vivre l’esprit de l’Eucharistie.
eucaristía (Mediano)

ADORATION

C’est reconnaître Dieu présent au milieu de nous, en prolongeant l’action de grâce commencée dans l’Eucharistie. Elle nous permet de découvrir sa “présence adorante” dans toutes les situations, dans toutes les personnes et dans toute la création. “Je dois garder à l’esprit dans toutes mes actions que je suis en ce monde comme dans un grand temple, et moi, comme son prêtre, je dois offrir un sacrifice continuel et une louange continuelle, et toujours pour la plus grande gloire de Dieu.” (Sainte Raphaëlle-Marie)

Réparer, c'est ...

LE RETOUR DE L’AMOUR

Savoir que nous sommes “conquis” par l’Amour et ressentir le besoin inéluctable de le “retourner”.

PLUS D’AMOUR

Se sentir béni et tellement “follement aimé” par le Christ, que nous ne pouvons qu’être un canal pour cet excès d’amour.

RÉCONCILIATION

Ouvrir un espace de pardon, créer des ponts, restaurer des relations, œuvrer pour la justice et la paix.

GUÉRISON

Chercher les brèches les plus profondes de notre monde et y pénétrer. En nous sentant attirés par la douleur des blessés et en désirant les guérir, nous devenons sensibles au cri de la terre dévastée et nous nous engageons à en prendre soin.

RECONSTRUIRE

Ouvrir un espace pour le pardon, restaurer les relations, travailler pour la justice et la paix.

COMPASSION

Être aux côtés de ceux qui souffrent, se laisser toucher par leur douleur, les accompagner, et même partager leur souffrance.

INTÉGRATION

Rassembler ceux qui ont été dispersés, réunir ceux qui ont été séparés, unir ceux qui ont été dispersés et les conduire tous vers Son Cœur.

Réparer, c'est ...

LA RÉPONSE DE L’AMOUR Savoir que nous sommes “conquis” par l’Amour et ressentir le besoin inéluctable de le “rendre”. PLUS D’AMOUR Se sentir béni et tellement “follement aimé” par le Christ, que nous ne pouvons qu’être un canal pour cet excès d’amour. RÉCONCILIATION Ouvrir un espace de pardon, créer des ponts, restaurer des relations, œuvrer pour la justice et la paix. GUÉRISON Chercher les brèches les plus profondes de notre monde et y pénétrer. En nous sentant attirés par la douleur des blessés et en désirant les guérir, nous devenons sensibles au cri de la terre dévastée et nous nous engageons à en prendre soin. RECONSTRUIRE Ouvrir un espace pour le pardon, restaurer les relations, travailler pour la justice et la paix. COMPASSION Être aux côtés de ceux qui souffrent, se laisser toucher par leur douleur, les accompagner, et même partager leur souffrance. INTÉGRATION Rassembler ceux qui ont été dispersés, réunir ceux qui ont été séparés, unir ceux qui ont été dispersés et les conduire tous vers Son Cœur.